Les origines du parachutisme

Si l’on passe outre les légendes et autres histoires difficilement vérifiables, le mérite de la création du premier parachute à l’usage de l’homme reviendrait à Leonard de Vinci. Approfondissons l’histoire du parachute et essayons de remonter aux origines.

Les premières ébauches de parachute par Leonard de Vinci

Nous sommes en 1485, Leonard de Vinci est alors engagé à la cour de Ludovico il Moro en tant que musicien, ingénieur, architecte et sculpteur. Dans le plus grand secret, il va imaginer les contours de ce que nous qualifierons plus tard de premier parachute de l’histoire à usage de l’homme.

Il faudra attendre la parution de son ouvrage « Codique Atlantic », en 1502, pour enfin poser les yeux sur ces recherches techniques. Apres avoir passé plusieurs années à griffonner des schémas. L’inventeur dévoile dans son ouvrage un engin à la forme pyramidal à structure rigide. Un dispositif doté d’un cadre en bois, rigide et carré il permet de maintenir une toile ouverte sur le dessus de la structure. Dessous, quatre cordes partent de chacun des angles de la structure pour soutenir un homme.

Un dispositif que l’inventeur n’aura à priori jamais testé de son vivant, mais qui sera repris des 1600 par Fausto Venanzio, qui va poursuivre les travaux de Leonard de Vinci et apporter quelques amélioration. Toutefois, il n’existe toujours aucune preuve d’une quelconque tentative de lancement.

Les premiers sauts en parachute

Il faudra attendre 1783, pour voir un dénommé Louis-Sébastien Lenormand effectuer un premier saut avec un dispositif pour freiner sa chute. Tenant dans ses mains deux parasols, il va effectuer un saut depuis l’observatoire de Montpellier.

Puis arrive 1785, avec l’aéronaute Blanchard qui lui va tenter des expériences de plusieurs centaines de mètres en suspendant des animaux, un chien puis un chat, à un parachute.

Mais malgré ces tentatives, l’origine du parachute reste très contestée par les historiens. C’est seulement en 1797, qu’André-Jacques Garnerin va mettre tout le monde d’accord. Aérostatier des fêtes publiques, il s’occupe de l’ascension des montgolfières, et pour donner d’avantage de relief à ces vols il va exécuter le 22 octobre 1797, le premier saut en parachute sans cadre rigide de l’histoire.

Les expérimentations de Garnerin vont se poursuivre, et quelques améliorations vont être apportées au parachute. Mais c’est que bien plus tard, au début du 20ème siècle avec l’apparition des premiers avions, que le parachutisme va connaitre un véritable essor avec une exploitation par les militaires dans un premiers temps puis par les civils pour devenir le parachutisme moderne que l’on connait aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>